Vous pouvez vous connecter afin de pouvoir partager vos articles au sein de la communauté

Lifestyle

Le poids, un tabou

Publié il y a 1 année

Étiquettes :

     

    Qu’est-ce qu’un poids idéal dans un corps flasque ? Qu’est-ce qu’un poids plus lourd dans un corps ferme ? C’est toute la contradiction de notre cher corps. Nous, les filles, nous sommes à la quête du poids idéal et bien souvent à la quête d’une perte de poids. Qui ne souhaite pas perdre 1 ou 2 kilos considérés comme en trop ? Personnellement, je ne peux pas le nier ; je suis à la recherche d’un poids idéal que je n’arrive pas à atteindre. Pourtant, les efforts étaient là : nutritionniste, rééquilibrage alimentaire, sport plus intensif, nourriture saine, moins de cheat meal, etc. Mais rien n’y fait. Notre quête de ce poids considéré comme idéal n’est-elle pas une utopie ? N’est-elle pas un prétexte pour ressembler finalement à ces filles des magazines ?

    Trève de plaisanterie les filles. Il faut savoir se regarder dans le miroir. C’est là qu’il faut voir si vous êtes celle que vous voulez être. La balance ? Au placard ! A quoi bon finalement atteindre 55 kg  si c’est pour être “grasse” malgré tout. Bien souvent, on dit que tout se passe dans notre assiette… Mais c’est vrai ! Je vous l’assure. Si vous avez à perdre du poids, vous perdrez, mais sinon vous ne ferez que stagner et être déçue. Voilà pourquoi la balance a été bannie de mon appartement. Je ne dis pas que je suis totalement bien dans ma peau. Je suis la première à ne pas m’accepter, à me battre contre mes pulsions de vouloir acheter une balance à tout prix pour vérifier que je n’ai pas pris 500 g après un repas entre copines. Je suis la première à avoir envie de pleurer en montant sur la balance et en voyant le poids augmenter depuis la dernière fois. Mais finalement, hormis ces quelques baisses de moral, je n’ai rarement été aussi bien dans ma peau (même si le chemin reste encore long) que depuis que je suis dans mon appartement et que je n’ai plus de balance pour m’indiquer les quelques grammes que j’ai pris en trop ou que j’ai perdus. Je ne vois que mon reflet dans le miroir et lui seul me dit si j’ai à faire attention ou non. Je ne dis pas que je ne “m’inflige” pas des restrictions, mais cela est devenu un plaisir plus qu’une contrainte. Je fais mon marché chaque semaine, je me suis inscrite dans une salle de sport et je limite les éléments gras dans mon alimentation. Et bien figurez-vous, je me trouve mieux, même si le poids ne bouge pas. Mon corps se raffermit enfin !

    Mes chères demoiselles, je voulais vous parler, au sein de cet article, de la cure SoShape que j’ai réalisée la semaine dernière (preuve encore une fois que je ne suis pas encore tout à fait à l’aise avec ce nouveau rythme alimentaire). J’avais un a priori sur ces berlingots. “De la poudre ? Mais c’est pas nourrissant” me disais-je. Quelle erreur ! Cela a été pour moi une bonne expérience. J’ai réussi à cerner pendant ces quelques jours la limite entre la satiété et la gourmandise. J’en arrivais à ne pas manger le “open food”, comme ils appellent. Que je vous explique. Vous avez 2 berlingots à “boire” par jour : un le matin et un le soir avec un open food à chaque fois (légumes ou protéines) ; le midi restant un repas libre. A vous de choisir vos goûts : sucrés, frappés, plats chauds. Personnellement, j’ai goûté spicy bolo, risotto aux champignons, soupe du jardin, cookie cream, chocolat et cheesecake citron. Faut savoir que j’ai eu beaucoup plus de mal avec les saveurs sucrées qu’avec les saveurs salées car on peut assaisonner le salé. Je ne sais pas vous, mais le sucré sans trop le goût du sucre, ce n’en est plus… et ça me manquait. Après, ce n’est pas immangeable. Par contre, j’ai adoré la soupe du jardin dans laquelle je rajoutais du curry et du poivre. Mon bilan, au bout de ces quelques jours, ne sera que physique puisque la balance n’a pas fait son entrée durant cette cure : je me levais de table sans la sensation de faim et je me réveillais le matin avec le ventre tout plat. Je n’avais pas les fringales entre les repas; signe que ces berlingots sont très efficaces et très complets pour le corps. A l’occasion, j’en referai une ; le système m’a beaucoup plu.

    Je vous laisse sur cet avis et j’espère que ce premier article vous aura plu. A très vite ! Je vous embrasse <3

    Pauline

    Vous allez adorer lire:

    Author

    Be.pau

    Instagram : @be.pau <3 Toulousaine d'adoption, mais clermontoise de naissance. Je partage avec vous une partie de moi (mode, lifestyle, sport, etc.) <3

    Invitez vos copines à réagir en Commentaire.

    Votre article aura toute ses chances d'être repartagé sur le compte officiel Instagram de Lifestylemode.

    One comment - vv p l o c ke r .c o m

    • I agree. I always have one or two stetdnus that I hone in on each year to show them that someone cares for them because they want to, not because they have to. Even as their teacher, they can see that they can trust me and talk to me if they need to!
    Partagez votre univers
    Rejoignez la communauté 
    Lifestylemode afin de:

    1-Partager vos bons plans mode, beauté

       2-Donner votre avis sur les articles et quizz...
    close-link